L’indépendance algérienne, juillet 1962

« Voulez-vous que l’Algérie devienne un État indépendant coopérant avec la France dans les conditions définies par les déclarations du 19 mars 1962 ? »
En votant à 99,72 % en faveur du « Oui » à la question qui leur est posée dans le cadre du référendum d’autodétermination organisé le 1er juillet 1962, le peuple algérien ouvre la voie de son indépendance.

Soirées Algériennes: Corsaires, esclaves et martyrs de Barbarie par M. L’Abbé Léon Godar - 1857

PRÉFACE
Tous les faits recueillis dans ce livre et qui ont rapport aux corsaires, aux esclaves et aux martyrs, sont parfaitement authentiques. Outre un certain nombre de relations ou procès-verbaux of? ciels de rédemption publiés par les ordres religieux voués au rachat des captifs, j’ai consulté les archives des révérends pères capucins de Tunis, l’Histoire de Barbarie et de ses corsaires par le père Dan, Topogra? a de Argel par D. Haedo, Alcune memorie d’Italia par Mgr Luquet, évéque d’Hésébon, etc.
Comme je destine ces récits particulièrement aux jeunes gens, j’ai cru devoir leur en faciliter la lecture en présentant la narration sous forme de dialogue.

Constantine au XVIe siècle: Élévation de la famille El-Feggoun par Ernet Mercier - 1879

Au  commencement  du  XVIe  siècle  de  notre  ère, Constantine, dont les dynasties hafside, zeyanite et mérinide s’étaient, pendant de longues années, disputé la possession, vivait dans une sorte d’indépendance, ou d’autonomie, sous la suzeraineté des sultans hafsides de Tunis, qui lui envoyaient des gouverneurs, et sous la domination plus réelle des tribus arabes du Sud.

Boufarik par le colonel C. Trumelet - 1887

« Le défrichement seul vous mangera quelques existences, je vous en avertis. Plus une terre est fertile, plus on meurt à la défricher. Un grand capitaliste s’écriait, il y a quelques années, devant les marais d’Ostie : « Que de millions à prendre ! mais il faudrait d’abord y  enterrer  cent  mille Allemands.  »  Si  vous n’avez pas d’Allemands à enterrer, mon cher monsieur, je ne vous conseille pas de débuter dans le rôle de premier occupant. »
E. ABOUT — Le Progrès, chap. Xl.