Abdelhafid Ihaddaden, le premier african diplômé de science nucléaire

Abdelhafid Ihaddaden, premier atomicien afrcain a trouvé la mort dans un accident d'avion le 12 juillet 1961.

Cet ingénieur est né le 9 mars 1937 à Sidi Aich. Après des études en Algérie, il a été admis à l’École des arts et des métiers de Paris (1952 – 1956) puis à Prague pour une spécialisation en énergie atomique.

Il milite au sein de l’Union générale des étudiants algériens avant d’intégrer en 1956 le FLN qui le charge des liaisons avec les pays de l’Europe centrale de l’achat des armes et de l’accueil des blessés que le FLN envoyaient dans les pays qui soutenaient la révolution dont la Tchécoslovaquie.

Le 12 juillet 1961, le vol CSA Czech Airlines tchèque s’écrase au dessus de Casablanca. D'après les informations de ce moment, l'écrasement est du à de mauvaise conditions météo. L'Iliouchine Il 18V était neuf et ne comptait que 200 heures de vol. L'accident fait 72 victimes, 64 passagers à bord et 8 membres d´équipage.

L´avion était en provenance de Zurich et en route pour Rabat, et c´était à cause du mauvais temps que le pilote voulait atterrir à Casablanca d´abord; mais celui-ci échoua sa première tentative d´attérrissage et l´avion fût dirigé vers l´aéroport militaire de Nouasseur. C´est alors qu´il s´écrasa à peine à 8 km de la piste.

Le CSA OK-511 est un vol international de passager en départ de Prague (PRH), Tchecoslovaquie le 11 juillet 1961 à destination de Conakry (CKY), Guinée avec trois escales à Zurich (ZRH), Suisse, Rabat (RBA), Maroc, et Dakar (DKR), Senegal.